• Immobilier à Angers : quelques estimations


  • Comment estimer sa maison

    Les prix du m² dans les villes dépendent de l’attractivité de ces dernières. Il est possible qu’elles soient plus ou moins cotées en fonction de leur grosseur, de leur bassin d’emploi, de leur histoire, mais également des infrastructures notamment routières qui les desservent. Une estimation immobilière est un ensemble de critères qu’il faut prendre en compte pour arriver à obtenir un ^prix juste. Pour ne rien omettre, il est impératif de confier cette étape clé à un professionnel connaissant toutes les étapes clé d’une estimation de bien immobilier sur Angers.


    Estimations pour les particuliers, mais également pour les entreprises


    On imagine souvent que les estimations concernent les particuliers pour acheter et revendre des biens, mais elles sont également destinées à des professionnels pour des raisons d’investissement ou de trésorerie. En effet, une entreprise peut envisager d’acheter un bien immobilier, mais il faudra qu’elles fassent plusieurs estimations afin de les comparer et de décider du bien qu’elle aura choisi et de l’offre qu’elle fera pour l’acquérir. Il est nécessaire pour les entreprises de quantifier cela car ça permet de chiffrer la valeur de l’actif d’une entreprise. Il sera alors possible à l’entreprise d’acheter le bien en son nom propre ou bien de monter une SCI qui louera le bien à cette entreprise.


    Estimation et pouvoir public


    Les mairies, départements et régions ne sont pas en reste. Ils peuvent préempter des achats de biens immobiliers pour le bon développement de l’espace public par exemple la création d’un parking, d’un collège, d’une maison médicale ou bien l’annexe d’une mairie. Dans ces cas-là, les prix de rachat sont pris dans les fourchettes basses des prix au m². Une mairie peut ainsi intervenir dans une vente de bien immobilier pour acquérir le bien à un prix généralement inférieur à celui proposé par l’acquéreur. Le vendeur accepte ou refuse, mais en cas de refus des procédures d’expropriation peuvent alors voir le jour.

    ch be lu ca